GreyPRIDE

GreyPRIDE

Quelques conseils

6 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,
D'abord un documentaire vietnamien destiné plutôt aux trans : "Finding Phong" qui ne passe hélas que dans deux salles parisiennes mais qui aborde un sujet peu traité au cinéma mais qui pourrait intéresser certains d'entre nous.

Une pièce de théâtre de Lars Norren à la Comédie française:" Poussière" encensée par la critique qui traite de la vieillesse et de l'approche de la mort mais aussi des vacances au soleil d'un groupe de personnes âgées de la classe populaire.

Un livre: "Ce que le sida m'a fait" écrit par une historienne de l'art Elisabeth Lebovici, à la fois lesbienne mais aussi militante dans les associations de lutte contre le Sida, le livre est d'abord difficile par le vocabulaire et les références à de nombreuses oeuvres et artistes inconnus en France mais il a le mérite de nous donner un regard bienveillant et engagé sur des artistes divers qui ont fait de leur maladie l'objet de leurs réflexions et  de leurs réalisation, modifiant leur style et moyens esthétiques pour mieux l'inscrire dans un combat assez désespéré pour eux même.Il comporte des analyses savantes et des interviews de militantes d'Act Up.Une lecture exigeante mais enrichissante.
Bonne journée.
Patrice.


1 appréciations
Hors-ligne
Hier soir, à la clôture du festival Lgbt+ au Rosa Bonheur, beaucoup d’échanges dans une très bonne ambiance, merci aux juniors.es senior.es solidaires et présent.es.

Ce commentaire, ce matin, afin de dire comment je vois Grey Pride et pourquoi je choisis de vivre cette aventure avec vous tous et toutes.

Grey Pride me plonge au cœur de mon être autonome et libre car c’est Un groupe d’autosupport permettant l’empowerment (empouvoirment) grâce à notre implication personnelle au sein de l’association d’une manière ou d’une autre.
On s’autosupporte parce que d’abord on s’aime comme personne cohérente et intègre. On s’aime en Tant que personne avec d’autres personnes dont les goûts sont aussi respectables que les nôtres. Donc, on aime aussi ceux et celles qui viennent à Grey Pride avec un esprit d’ouverture et la reconnaissance de toutes les spécificités et les choix de chacun.e qui leur sont agréables et positives.

Je dis non aux stéréotypes de genre, je dis non aux stéréotypes basées sur des idées reçues discriminantes et d’autoexclusion du type : plus jeune, plus beau/belle, plus viril / féminine, malade/pas malade, etc.
Je dis non à ceux et celles qui nous divisent alors que toutes les forces vives que nous avons sont nécessaires pour avancer ensemble.
Je dis non aux professionnels du business de la Silver economy qui nous prennent pour des couillons/lles en voulant penser, se substituer et faire à notre place de manière opportuniste ...

Surmontons nos peurs de toutes sortes.
Ne nous zappons pas, restons loyaux/loyales à nous-mêmes et aux personnes qui le sont aussi et se « démènent pour eux/elles-mêmes et pour les autres.
Zappez ceux et celles qui vous utilisent pour justifier leur job et réfléchissez à ce que vous voulez faire pour vous et avec nous.
À un moment, il faut faire un choix et nous ne sommes pas au mieux-disant associatif de l’engagement.
Décidez de focaliser votre énergie avec nous car le temps passe et il est toujours dommage de conclure par : « c’est trop tard ». Car c’est maintenant, le militantisme pour les autres est aussi le vôtre.

6 appréciations
Hors-ligne
Merci de votre commentaire, je trouve aussi à l'association le mérite d'être inclusive et ouverte.Continuons donc à l'animer.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 317 autres membres